Combattre la délinquance juvénile et la violence par l’éducation

Combattre la délinquance juvénile et la violence par l’éducation

28 animateurs scouts ont participé à un stage de formation de base du 13 au 17 avril, à Corail Cesselesse, commune de Croix-des-Bouquets. Ils renforcent leur capacité à participer à l’éducation et à la formation de centaines de jeunes dans leurs groupes scouts. L’objectif est de prévenir et combattre la délinquance juvénile et les violences de voisinage par l’éducation.

Croix de Bouquet, 22 avril 2022. – “L’éducation est le meilleur moyen de sauver les jeunes de la délinquance et de la violence”, estiment les éducateurs. A cet effet, une formation de 5 jours a été mise en place pour 28 chefs scouts seniors.

Ces derniers, composés de 10 femmes et 18 hommes, venaient de plusieurs communes d’Haïti dont : Croix-de-Bouquet, Carrefour, Kensekof (Grand Fond), Merballet et Hinch.

Ils accompagneront les enfants et les jeunes dans le processus de leur éducation et de leur formation.
Vous pouvez apprendre à être un mentor, un guide pour les jeunes ! C’est pourquoi les participants ont suivi des sessions sur divers sujets pour renforcer leurs capacités en tant que leaders du changement positif.

Nous mentionnons : les méthodes et méthodologies du scoutisme, la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, la relation humaine avec son environnement.

Les techniques pour développer des programmes et des activités qui répondent aux aspirations et aux besoins des enfants et des jeunes, le système de progression scout, les principes de base du scoutisme et des camps, et d’autres ont également été discutés.

Cet exercice s’est déroulé du 13 au 17 avril 2022, au siège de la Mission Apostolique de Saint Thomas, situé à Corail Cesselesse, commune de la Croix-des-Bouquets. Il était dirigé par Lionel Tynord, directeur pédagogique et Yvonne Adolf, directrice générale.

Les scouts, vecteur d’éducation morale

Le scoutisme utilise des méthodes d’éducation active visant à éduquer le caractère des enfants et des jeunes afin de former des citoyens responsables, heureux, honnêtes et intègres, respectueux des principes et de la discipline. »

C’est du moins ce qu’a déclaré Robin Dumont, commissaire administratif de l’Extérieur Ouest 1, dans une interview accordée à un journaliste de Vant Béf Info (VBI).

C’est son équipe, dit-il, qui a réalisé cette formation au prix d’énormes sacrifices. Le commissaire du département a également exprimé sa gratitude à l’équipe nationale de formation et aux formateurs de cette session : Dr.

Pour le commissaire au serment Dumon, personne ne pouvait donner ce qu’il n’avait pas. Il explique également que ce séminaire a été tenu dans le but de former des adultes qui s’occuperont de la formation des enfants et des jeunes.

“Être un chef scout, ça s’apprend. Ça ne s’invente pas !”

En ce sens, ces illustrateurs formés se rendent dans leur région pour recruter des enfants et des jeunes afin de leur offrir un meilleur environnement d’apprentissage actif pour devenir des citoyens utiles d’eux-mêmes, de leur communauté et de leur pays. Il leur a inculqué l’exemple d’une vie sans violence ni délinquance juvénile. Afin de contribuer à l’établissement d’un pays meilleur pour diffuser la culture de la paix et de la fraternité.

Jean Allen Macajox

Informations sur le Vant Beef (VBI)

Leave a Reply

Your email address will not be published.