Où en est le Lycée Autogéré de Paris après 40 ans de sa création ?

Où en est le Lycée Autogéré de Paris après 40 ans de sa création ?

S’agissant des premières épreuves écrites du programme du baccalauréat 2022, une petite partie de ceux qui espèrent le gagner seront issus de filières éducatives alternatives : petits lycées, lycées “nouvelles opportunités”… ou lycées autogérés, tels fondés à Paris en 1982 « pour proposer une alternative au système éducatif traditionnel » qui compte aujourd’hui 240 élèves.

Un lycée où élèves et professeurs se partagent les tâches

Gratuit et financé par l’Education nationale, le LAP (Lycée de Paris autogéré) accueille toutes sortes de profils : “Certains refusent leur orientation scolaire, d’autres veulent des voies alternatives, identifie Stéphanie, professeur d’histoire géographie. Mais il y a aussi ceux qui sont très préoccupés par l’école traditionnelle, Et ceux qui sont là par engagement politique… et ceux qui veulent juste, à un moment donné, essayer autre chose.

En plus des cours auxquels ils assistent, les lycéens participent au bon fonctionnement de leur établissement : « Les élèves et les professeurs assument toutes les tâches car il n’y a pas de véritable direction, pas de personnel de nettoyage ou de personnes qui font la cuisine », explique Margot. Zoe, apprécie que “la voix d’un élève est aussi importante que celle d’un enseignant”.

Découvrez les coulisses de ce « buffet » unique dans cette vidéo de notre partenaire Brut.

Leave a Reply

Your email address will not be published.