Verdun sur Garonne. École Parents Ban La Fontaine

Verdun sur Garonne.  École Parents Ban La Fontaine

primaire
Hier, les parents ont mis en place une action pour soutenir le principal qui subira une pénalité de transfert. Dassen argumente.

Le matin du vendredi 22 avril à 8 heures, plusieurs parents, reconnaissables à leurs vestes colorées, ont bloqué l’entrée de l’école de la Fontaine. Sur les murs, des lampadaires, des affiches et des banderoles ont été érigés pour exprimer leur soutien à la directrice (absente) Selena Corti, qui sera menacée de déplacement, en guise de punition. Les parents mobilisés ont expliqué la situation à d’autres parents venus emmener leurs enfants en classe, et ils ont semé la panique sur la scène, puis une pétition a été signée. De la part des parents et des enseignants, il y avait de la surprise et de l’incompréhension. Deux personnels des services académiques étaient présents mais ne sont pas intervenus. “Nous sommes juste ici pour la sécurité, pour voir si tout se passe bien”, ont-ils expliqué. Alexandre, l’un des parents mobilisés, a expliqué : “Mardi la directrice Mme Curti était absente et est toujours absente. Un parent a voulu savoir pourquoi et savait que la directrice était sous la menace d’un transfert forcé. Immédiatement, de nombreux parents qui apprécient cette réalisatrice et le travail que vous faites ici ont décidé pendant des années avec son équipe d’acteurs, d’où notre travail aujourd’hui.” Des délégués de parents d’élèves et des délégués de l’Apev (Association des parents d’élèves de Verdun) participent à cette procédure, tous déplorent le manque de consultation de l’administration.

Lou Dassin : “Mme Courcy n’a été informée de rien”

Appelé par La Debiche, Pierre Roque, le directeur académique des services de l’Éducation nationale, a appelé avec une version très différente : « Mme Corte n’a jamais été prévenue. Il y a un remue-ménage massif que je trouve tout à fait excessif et que je ne comprends pas bien. Beaucoup de choses qui ont été dites ne correspondent pas à la réalité.” Pour Dasen, le réalisateur est « sur place ». M. Rocks note qu’il recevra les parents “dans la deuxième semaine des vacances de printemps ou peu de temps après, selon leurs disponibilités” afin de dissiper une “chaîne de malentendus”.

Les parents mobilisés hier matin reconnaissent que le groupe des écoles de la Fontaine a connu des dysfonctionnements et des tensions depuis des années, “mais ce n’est pas la responsabilité d’une seulene et éviscerer Mme core de Cor ped dialogue”. On se souvient que les parents ont boycotté la dernière commission scolaire.

Le Maire de Verdun prend acte de la “mesure précise et cohérente” prise par les parents. Pour Stéphane Tuyères, “il est temps de se calmer. Du côté des municipales, la porte est ouverte. Nous avons mis en place de nouvelles réunions pour faire le lien avec les parents.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.