François : Le vrai pédagogue accompagne, écoute et parle

François : Le vrai pédagogue accompagne, écoute et parle

Le mercredi 20 avril, avant le début du grand public, le Pape s’est entretenu avec une délégation du “Global Researchers Advancing Catholic Education Project”, soulignant l’importance d’une éducation dynamique qui transmet l’héritage du passé à mesure qu’elle progresse dans la réalisation d’un personne grandir.

Tiziana Campisi – Vatican

L’éducation n’est pas Se remplir la tête de pensées, Parce que nous formerons alors “automatisation”, Mais il s’agit d’avancer ensemble dans « La tension entre risque et sécurité ». C’est ce qu’a déclaré le pape François dans un discours impromptu – après avoir livré son texte préparé – à une délégation de Projet de chercheurs internationaux pour faire progresser l’éducation catholique (GRACE), un nouveau projet de recherche international promu par des bénévoles dans le but de promouvoir les valeurs de l’éducation catholique en matière d’identité et de dialogue. La rencontre a eu lieu à l’entrée de la salle Paul VI devant le grand public.

Accompagné même dans les erreurs

“éducation, Comme l’a expliqué le Pape, c’est risquer, dans la tension entre la tête, le cœur et les mains : à l’unisson, jusqu’à penser à ce que je ressens et à ce que je fais ; ressentir ce que je pense et fais; Faire ce que je ressens et pense. C’est l’harmonie.” Le pape a demandé aux enseignants du primaire, du secondaire et de l’université de soutenir les étudiants dans leur formation. “Vous ne pouvez pas éduquer, il ajouta, sans marcher avec les personnes que vous instruisez. C’est formidable de trouver des professeurs qui accompagnent les jeunes. » François a souligné que“L’éducation ne consiste pas à dire des choses purement rhétoriques; l’éducation consiste à communiquer ce que l’on dit avec la réalité. Les jeunes ont le droit de faire des erreurs, mais l’éducateur les accompagne sur le chemin pour diriger ces erreurs, afin qu’elles ne soient pas dangereuses.” «vrai pédagogue Continuer le sacréÂgé, jamais peur de l’erreur, non : accompagne, tient la main, écoute, converse. Il n’a pas peur et attend.” C’est en quoi consiste proprement l’éducation humaine : l’éducation “Il progresse et grandit et aide à grandir.”

Elevage dans une tradition dynamique

La délégation GRACE, par l’intermédiaire du porte-parole, s’est entretenue avec Francis, expliquant que le but du projet est spécifiquement d’éduquer non seulement par le transfert de connaissances, mais aussi en donnant de l’espace au domaine spirituel et pastoral et à ce que les personnes âgées peuvent transmettre à le jeune. Puis le pape l’a confirmé“Il est important d’avoir un dialogue entre les jeunes et les anciens”, “car un arbre a besoin d’une relation étroite avec ses racines pour grandir.” Puis il raconta : “Il y a un poète dans mon pays qui dit une belle chose : ‘Tout ce dont l’arbre fleurit vient de ce qui est sous la terre.’ Sans racines, nous ne pouvons pas avancer. Ce n’est qu’avec des racines que nous devenons humains.”dit Khalifa Boutros. Enfin, il s’oppose à la tradition froide et dure, disant que la vraie tradition consiste en elle “Prendre du passé pour aller de l’avant. La tradition n’est pas statique : elle est dynamique, elle tend à aller de l’avant.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.