Top 14 – Weekend Education : Rouge et Noir se battent pour le Top 6

Top 14 – Weekend Education : Rouge et Noir se battent pour le Top 6

Le point de bonus que Toulouse a ramené du Vélodrome n’est pas vraiment anecdotique, puisqu’il permet au stade de conserver sa place dans le top 6. Et il pourrait s’avérer crucial au final…

Certes, trois petits jours après les arrivées dans le top 14, aucune équipe n’est encore qualifiée sportivement pour les phases finales. Pourtant, on commence à y voir plus clair aujourd’hui, et qu’au niveau de la compétition pour les six premiers, il semble que nous soyons plus que jamais vers une bataille à trois en rouge et noir, avec Toulouse, Lyon. Et Toulon au coude-à-coude pour entériner le sixième ticket pour la phase finale… à ce titre ? Malgré leur dynamique remarquable, force est de constater que le RCT est l’équipe la moins bien placée dans cette ultime course.

Car il compte tout de même trois points de retard sur ses concurrents premiers. Mais surtout parce qu’il sera le seul à avoir voyagé deux fois ces trois derniers jours, sur les prairies de Bordeaux et du Racing en plus. ” Nous savons très bien que le moindre faux pas sera pour nous une disqualification, nous n’avons donc plus à nous inquiéter, Encaissé samedi soir au vélodrome l’ailier international Jabin Villiers. Ce qui nous stresse aussi un peu, c’est qu’on sait que si ça ne marche pas pour nous on a aussi le défi européen à jouer, avec une échéance à Marseille à laquelle on commence à réfléchir. »

Une possibilité qui pourrait devenir la cible numéro un du club, en cas de défaite à Bordeaux la semaine prochaine, par exemple. Évidemment, nous ne leur souhaitons pas…

Toulouse a les cartes en main

Pourtant, force est de constater qu’au regard de ces trois derniers matches, Toulouse et Lyonnais semblent en route vers l’enfer Manu Manu, sachant que le petit point de bonus encaissé par le stade marseillais pourrait valoir son pesant de cacahuètes.

En effet, alors que Lou n’affrontera les six premiers qu’en fin de saison (les réceptions de Montpellier et de La Rochelle sont rythmées par un déplacement à l’UBB), Toulouse semble avoir sur le papier un calendrier plus “abordable” puisque les hommes d’Ugo Mola voyage à Brive après la Coupe d’Europe puis il obtient la lanterne rouge de Biarritz à la fin du tournoi. Tout sauf anecdotique d’autant qu’en ce moment, un match nul avec Lou leur est favorable en raison de leur meilleure note moyenne (les deux équipes ont chacune marqué quatre points sur le terrain lors de leurs duels).

« Nous ne planifions pas de plan sur la comète, nous essayons à ce stade de la saison de prendre les matchs au fur et à mesure qu’ils arrivent, La mêlée a soufflé le demi Baptiste Germain. Mais ce qui est sûr, c’est que nous croyons très fort en nous à l’approche de cette ultime course.“Une course rapide qui sera évidemment compliquée par les échéances européennes, car les trois équipes sont toujours en compétition en Coupe d’Europe et devront en même temps gérer leur effectif en conséquence…

Un exercice dans lequel le Stade Toulousain semble avoir encore une longueur d’avance du fait de son expérience dans ce type de situation, même s’il s’est montré moins efficace lors de son parcours cette saison. Un mot pour conclure ? Oui, de toute façon, qui que ce soit en cas d’égalité au classement entre les trois équipes, cela se révélera favorable au RCT (13 points au sol cumulés contre 10 à Toulouse et 4 à Lyon). Est-ce peu probable ? Probablement. Pourtant, vu cette folle saison, c’est le genre d’information à garder en tête…

Leave a Reply

Your email address will not be published.