A Saint-Denis, un malentendu survient après le “transfert forcé” de six enseignants d’un même lycée – Libération

A Saint-Denis, un malentendu survient après le “transfert forcé” de six enseignants d’un même lycée – Libération

éducation

Cet article est réservé aux abonnés

Vendredi, six enseignants de l’école primaire Louis-Pasteur ont pris connaissance de leurs nouvelles affectations, entrées en vigueur début mai. La décision est le résultat d’une enquête interne. Enseignants et syndicats déplorent une action “politique” visant à punir le personnel enseignant “engagé”.

Un vendredi matin, dernier jour avant les vacances, Nina donne cours à ses élèves de CE2 à l’école primaire Louis-Pasteur de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). “Ce n’était pas une journée ordinaire. L’école était déserte. Il y avait une centaine d’élèves alors qu’il y en avait habituellement 300. Plusieurs parents d’élèves ont décidé de ne pas emmener leurs enfants à l’école ce jour-là, un geste de soutien pour les six enseignants accueillis à la rentrée de mai. Deux mois avant la fin de l’année scolaire, ceux qui se rencontrent “Six Pasteurs” Leur sort n’est pas encore officiellement tranché, cependant, il nourrit les espoirs des enseignants, des syndicats et des parents qui se mobilisent depuis le 8 avril. Mais vers 9h30, Nina et cinq de ses collègues reçoivent un mail sur leur boite mail. Arrêté les informant du lieu de leur nouvelle affectation – dans les établissements situés à Stains et Clichy-sous-Bois – le 9 mai. Le document est accompagné d’une lettre indiquant que “Le seul but de cette décision est de mettre fin à des relations contradictoires qui affectent le fonctionnement de l’école.” Les six transferts d’enseignants ont été enregistrés pour des raisons qui restent mystérieuses.

Pendant la récréation, dix-neuf enseignants du primaire ont été accusés de grève. “Ça a encore été un choc. Les élèves ont versé des larmes. Les parents sont venus nous voir en larmes. Il a pleuré sans arrêt pendant un moment.

Leave a Reply

Your email address will not be published.