L’Éducation nationale, un “grand chantier” à relancer

L’Éducation nationale, un “grand chantier” à relancer

Focus – Emmanuel Macron devra faire face aux défis qui se présentent à l’école, mais aussi au collège et au lycée.

Emmanuel Macron a défini l’école comme l’une de ses deux « Des chantiers gigantesques“Au fait. Outre les promesses de campagne, il faudra de toute façon affronter les défis structurels imposés à l’éducation civique. Cela peut passer par beaucoup de délibération.”

● Augmenter le nombre d’enseignants

Les chiffres sont connus : un professeur de français gagne 7 % de moins que la moyenne de l’OCDE en début de carrière, et 20 % après 10 à 15 ans de service. Le 17 mars, Emmanuel Macron s’est engagé à investir 6 milliards d’euros dans la masse salariale et les augmentations de salaire “substantiellement”Les enseignants sont prêts à assumer des tâches supplémentaires, telles que des remplacements, du soutien aux élèves en difficulté et de l’aide aux devoirs. retour à “Travailler plus pour gagner plus” Des années Sarkozy, puis dénoncé les syndicats.

Lors du débat face à Marine Le Pen, la candidate à la présidentielle a corrigé la situation en sortant du chapeau.Inconditionnel“D’environ 10 %”,Et…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Développer sa liberté, c’est développer sa curiosité.

Abonnez-vous sans engagement

Déjà inscrit? Se connecter

Leave a Reply

Your email address will not be published.