Blancher coincé mais même les piétons ne voulaient plus de lui – Tahrir

Blancher coincé mais même les piétons ne voulaient plus de lui – Tahrir

en politique

Cet article est réservé aux abonnés

élection présidentielle 2022dossier

Parmi les candidats à la sortie privilégiés, le ministre de l’Éducation nationale peine à se maintenir au gouvernement et/ou à trouver une circonscription. Une activité qui amuse autant qu’elle attriste de nombreux petits malins.

extrait à Paul, La newsletter politique est réservée à nos abonnés : Découvrez-le gratuitement.

Maintenant que les urnes ont rendu leur verdict et qu’Emmanuel Macron a été réélu président de la République, les négociations peuvent reprendre. Qui parmi les ministres réussira à amasser à nouveau ? Qui, au contraire, peut emballer ses cartons pour gagner du temps ? Pas inquiété pour un sou, quelqu’un intéressé par cette grande tourmente nous a livré ses pronostics avant le second tour.

On dirait deux de ses collègues “Basique”Bruno Le Maire et Gérald Darmanen, selon notre source, “Le ministère de l’Intérieur, comme Pascua, ajoute l’urbanisme à ses compétences.” . On imagine les premiers, en revanche, perdre des points de manière embarrassante en n’excluant pas 49,3 de la réforme des retraites post-électorale. Pour commencer, notre ministre confirme ce qu’on entend depuis des semaines : “Quant à Chiappa, j’ai bien peur que l’aventure s’arrête ici.”

L'”avion de police” juste après son crash ?

En regardant aussi au début on retrouve Jean-Michel Blanquer, actuellement aux commandes d’un “avion policier”Pour trouver son cirque gagnable pendant l’étape…

Leave a Reply

Your email address will not be published.