L’université de Tours accusée de “protéger” l’un des étudiants visés par des plaintes

L’université de Tours accusée de “protéger” l’un des étudiants visés par des plaintes

Selon franceinfo, la faculté de médecine a été informée de ces mesures par mail et téléphone, par la commission d’audition, qui a également alerté la police. Cette commission a averti ses interlocuteurs des “risques” que pouvait faire courir l’étudiant et a engagé une procédure interne et indépendante.

Il a prévenu que le président de l’université préférait attendre d’en savoir plus avant d’agir. Cependant, une rencontre a été organisée avec plusieurs représentants de l’administration du collège et de l’hôpital où l’étudiant était en stage. Mais selon une source ayant assisté à la réunion, rapportée par France Info, le doyen du collège aurait évoqué la “sensibilité du dossier” due à la famille de l’élève en question. Ses parents sont des médecins connus et réputés à Tours, et le doyen les a un jour côtoyés à l’université.

pas de pénalité

Après une autre rencontre avec les plaignants et l’étudiant, le doyen déclare avoir empêché ce dernier d’être sur le campus et à son lieu de formation. Mais il n’y a pas eu de « trace écrite » de cette interdiction, et certains témoins ont affirmé avoir rencontré l’étudiant à l’université entre la mi-septembre et l’avoir mis en détention provisoire le 30 septembre 2020.

Leave a Reply

Your email address will not be published.