Une jeune femme d’Areej a remporté un concours national

Une jeune femme d’Areej a remporté un concours national

primaire
Maeva de Macedo, originaire du département, a remporté le concours national “Je photographie ma formation” à Paris le 31 mars. Grâce à l’introduction par BTS de leur propre vol.

Maeva de Macedo puise ses origines en Haute-Ariège, et suit son cursus scolaire au gré de sa passion. Passionnée par l’aviation, elle entre au concours du lycée Airbus de Blagnac. Trois ans plus tard, elle obtient son diplôme avec succès. Elle est confrontée à un choix difficile, commencer sa vie dans le monde du travail ou poursuivre ses études. “Quand j’ai été diplômée, j’ai reçu beaucoup de candidatures en CDI pour être ouvrier. Mais j’ai préféré poursuivre mes études en BTS pour travailler et étudier chez Airbus pour essayer de devenir technicienne”, explique Maéva.

“Je filme ma formation”

Maéva a été contactée mi-janvier et est en concurrence avec une étudiante en BTS de la région toulousaine, Océane Rocacher. Ils étaient inscrits sur le campus pour la catégorie métiers, et prônaient des “BTS aviation nés d’une collaboration entre : le lycée Airbus, le lycée Saint-Exupéry et le centre de formation UIMM Occitanie Beauzelle”, selon le communiqué. Une vidéo devait être enregistrée en février. “Nous avons vraiment reconnu l’ampleur du projet lorsque nous avons été invités à Paris pour la cérémonie de remise des prix. Nous avons été très surpris, et nous ne nous y attendions vraiment pas. Dans notre catégorie, il y avait une présélection de 600 vidéos.” Le jeune Arigos nous raconte.

Sous les lumières du Grand Rex à Paris, ils se sont vu décerner la Gold Cup dans la catégorie Métiers du Campus et Diplômes d’Excellence par Matthieu Mercicca ; Chef de mission économique du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le 31 mars 2022. Ce concours a été reconnu par le ministère de l’Éducation et donc par l’État, et cela ajoute une ligne de plus au CV bien rempli. “Le concours étant reconnu par l’Etat, je l’ai intégré à mon CV LinkedIn. Depuis ce jour, de nombreuses entreprises m’ont contactée. Ça va sûrement m’ouvrir des portes”, confirme Maeva, apparemment ravie.

Les femmes dans l’industrie aéronautique

Le thème principal de leur travail portait sur les femmes dans l’aviation. Selon Maeva, c’était “une bonne expérience. Peut-être qu’aller à Paris montrer notre BTS permettra à plus de femmes de s’intéresser à elle. Dans ma formation, il n’y a que 25% de filles”

Dans cette profession, les femmes ont la même position que les hommes. Au contraire, ils sont complémentaires. “Être une femme dans ce milieu est plutôt un atout. On n’a pas la vision qu’ont les hommes. On se complète. On est plus écoutée et attentive mais aussi plus subtile” explique Maéva en riant.

Leave a Reply

Your email address will not be published.