400 euros pour s’inscrire dans une école primaire, un droit illégal qui ne passe pas : “C’est une forme d’extorsion”

400 euros pour s’inscrire dans une école primaire, un droit illégal qui ne passe pas : “C’est une forme d’extorsion”


L’école primaire facture des frais d’inscription aux parents. Le gestionnaire maladroit plaide pour contacter.

Au moins 400 € pour un enfant, 600 € pour deux enfants ou plus : C’est le montant que les parents d’élèves de l’Ecole Primaire Plein Air d’Uccle sont tenus de pouvoir réinscrire pour l’année scolaire 2022-2023. Dans une lettre datée d’avril, la direction de l’école a indiqué que les parents Il sera invité par l’asbl Safeguarding (ndlr l’asbl de l’école) payer ces sommes.

Le document comprend également, à titre indicatif, le montant des différents frais scolaires tels que la garde du soir ou du midi et les sorties scolaires. La lettre indique également une liste d’obligations que les parents d’élèves doivent respecter. Parmi eux, la promesse d’apporter un soutien financier à l’école. “Le propriétaire des locaux scolaires doit supporter chaque année les travaux d’entretien, de rénovation et de construction” justifier la tendance. J’ai écrit quelques paragraphes plus tôt “Il est apparu très vite que de nouveaux financements pour le temps périscolaire et une aide plus participative pour les parents devaient voir le jour.”

(…)

Leave a Reply

Your email address will not be published.