Les premiers examens spécialisés, après deux ans, ont été perturbés par le Covid

Les premiers examens spécialisés, après deux ans, ont été perturbés par le Covid

En 2020, les lycéens de Terminale obtiennent – ou non – un diplôme de baccalauréat en fonction de leurs notes au Contrôle Continu. En raison de la pandémie, le ministère de l’Education a annulé des examens qui rassemblent souvent des centaines de jeunes dans les écoles secondaires. L’année dernière, l’évaluation continue a capturé au moins 82 % de la note de l’examen final. La philosophie était la seule épreuve écrite de cette session (avec le français pour les étudiants de première année).

“Influence sur la motivation”

Un début de retour à la vie normale en 2022. Mais pas tout à fait puisque les examens de spécialité, nés dans le cadre de la réforme du baccalauréat décidée par le ministre Jean-Michel Blanquer, et donc pas encore organisés, ont été reportés de deux mois. Les cours ont été perturbés par la crise sanitaire, la charge des programmes de ces majeures et les deux matières “troncs” choisies par chaque lycéen de Terminale, faisant craindre que les élèves ne soient pas prêts pour les épreuves écrites de mars.

Une évaluation homologuée signifie également que les notes des épreuves de spécialisation ne sont pas prises en compte dans Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur, et donc dans les dossiers validés par les établissements auxquels postulent les futurs diplômés. Au lieu de cela, les fichiers indiqueront les moyennes des majeures sur les trois trimestres de Première et les deux premiers trimestres de Terminale.

Clarice, 18 ans, du lycée de Racine à Paris, se dit “un peu contrariée” par le retard. Elle note que “le fait qu’elle ne soit pas comptabilisée dans Parcoursup a un effet sur les motivations de beaucoup”.

Pour ces épreuves écrites, qui se déroulent du mercredi au vendredi selon les sujets, les sujets ont également été modifiés : les candidats auront plus de choix de questions ou d’exercices. Le programme reste celui qui était prévu en mars. Les lundi 9 et mardi 10 mai sont consacrés à la révision du programme de spécialisation du lycée.

facteur fort

“Au début, j’étais vraiment déçue” que ces épreuves ne soient pas prises en compte à Parcoursup, raconte Dilara, 17 ans, lycéenne à Clermont-Ferrand et réviseure en maths, physique et chimie. “On s’est dit que c’était notre chance de se rattraper et d’avoir de meilleures notes au bac.”

“Mais je me dis aussi que ça me permettrait peut-être d’avoir de meilleures notes que si je les avais eues en février”, ajoute-t-elle. Et malgré les classes basses, elle avoue : “On est tous un peu nerveux, surtout que ça fait deux ans que j’ai mon bac, en plus c’est le nouveau bac.”

Car si les notes de ces épreuves écrites ne rentrent pas dans Parcoursup, c’est aussi facile d’obtenir le bac, sésame pour les études supérieures. Cependant, ces épreuves spécialisées ont un coefficient élevé dans la note finale du baccalauréat. Parmi eux : les arts, l’histoire, la géographie, la géopolitique, les sciences politiques, les sciences humaines, la littérature, la philosophie, les mathématiques, les sciences du numérique, l’informatique, la physique, la chimie, l’économie et les sciences sociales.

Depuis la réforme du baccalauréat en 2019, la note du baccalauréat est basée à 40% sur le contrôle continu et à 60% sur les épreuves finales (Français écrit et oral, Réussi en Première Classe, Philosophie, Examens spécialisés, Oral Majeur, Réussi en Terminale).

Leave a Reply

Your email address will not be published.