Pourquoi la lisibilité de l’écriture est-elle nécessaire ?

Pourquoi la lisibilité de l’écriture est-elle nécessaire ?

Le baccalauréat commence ce mercredi avec des épreuves spécialisées. Plus de 520 000 candidats doivent réussir deux matières avec une note élevée (chacune représentant 16 % de la note finale). Ces nouvelles épreuves, introduites lors de la réforme du baccalauréat de 2019, ont lieu pour la première fois. Ils n’ont jamais vu la lumière à cause de la crise sanitaire.

>> Retrouvez les replays et podcasts d’Europe Matin ici

Comme pour chaque test, les élèves doivent faire attention à la qualité de leur écriture, afin de ne pas interférer avec la notation. Étant donné que les copies sont désormais numériques – numérisées à la fin des épreuves – le flou de certaines est un problème encore plus important, car le contenu de l’image peut manquer de netteté. Cela peut donc pénaliser certains élèves qui manquent d’écriture manuscrite.

De plus en plus de lycéens consultent des graphothérapeutes

La raison peut être l’utilisation des claviers d’ordinateur ou de smartphone à la place des stylos dans la vie de tous les jours, ou le manque d’heures consacrées à la calligraphie dans les petites classes, ce qui donne l’impression de copier de moins en moins en forme. En tout cas, de plus en plus de lycéens consultent des graphothérapeutes, comme Audrey Petolini, qui travaille dans le Tarn.

« À l’approche de la période des examens, je reçois de plus en plus de demandes d’élèves du secondaire qui ont été alertés par les enseignants sur leur lisibilité », dit-elle. “Quelques…

En savoir plus sur Europe 1

Leave a Reply

Your email address will not be published.