Projet de programme pour défier “l’hétérogénéité étudiante”

Projet de programme pour défier “l’hétérogénéité étudiante”

Jeudi 12 mai, le Conseil supérieur des programmes a publié un projet de programme d’enseignement des mathématiques à ajouter au tronc commun de la première année.concernant. Une première étape alors que les enseignants attendent toujours des éclaircissements pour la rentrée prochaine. Emmanuel Macron a promis le retour des mathématiques à tous lors de sa campagne électorale.

Comment avez-vous élaboré ce document ?

L’Enseignement Scientifique et Mathématique sera divisé en deux parties distinctes : l’actuel Enseignement Scientifique de 2h et le nouvel Enseignement Mathématique de 1h30 qui fait l’objet de notre proposition de programme. Nous n’avons pas proposé de programme temporaire pour les seuls 40% d’élèves qui n’ont pas opté pour l’enseignement spécialisé, car cela pourrait se faire de manière transitoire à la rentrée 2022. Nous avons construit un projet pour tous les 1 élèvesconcernant [même ceux qui choisiront la spécialité mathématiques] Afin d’assurer le retour des mathématiques dans le tronc commun, un projet qui pourra être préparé à la rentrée 2023.

Les profils et les aspirations des élèves sont forcément hétérogènes et nous devrions nous permettre à tous les deux certains qui abandonneront les maths en fin de 1concernant Pour acquérir une base commune de compétences de base dans cette matière et pour que d’autres rejoignent l’option mathématique supplémentaire de trois heures à la fin. C’est là que réside la difficulté de développer ce projet logiciel. Il comprend 25 concepts et certains d’entre eux sont discutés à l’intérieur de notre corps. En particulier, comment présenter le concept de fonction dérivée ? C’est pourquoi nous avons finalement suggéré deux approches parmi lesquelles les enseignants pouvaient choisir. Ce n’est pas seulement un programme de culture sportive, mais un programme de mathématiques axé sur la résolution de problèmes.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Mathématiques au secondaire : la communauté de l’éducation en attente de clarification

Concilier l’hétérogénéité des niveaux et des aspirations des élèves n’est-il pas un défi ?

Nous avons regardé les choses un peu différemment que d’habitude. Ce projet va au-delà de la liste des concepts et des capacités mathématiques censés être maîtrisés par tous les élèves. Nous essayons de relier des exemples de situations et de problèmes au contenu mathématique. Ces exemples sont tirés des disciplines scientifiques mais aussi des sciences économiques et sociales ou de la vie quotidienne. On peut s’intéresser à la préparation d’une enquête ou à la modélisation du barème fiscal, pour ne citer que quelques-unes de ces illustrations. Si les enseignants doivent couvrir des notions du programme, le choix des situations et des problèmes est à leur discrétion pour s’adapter au profil des élèves. Nous insistons également sur le fait que les leçons doivent également être différenciées et évaluées.

Vous avez 24,71% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.