Jean-Michel Blanquer fait venir une chorale de Poitiers au ministère avant la passation

Une chorale d’adolescents est venue de Poitiers jeudi 19 mai pour chanter avant de passer la main au ministère de l’Éducation nationale, à l’invitation de Jean-Michel Blanquer, a appris France Info auprès du directeur de la Formation. Cette chorale, composée d’une trentaine de jeunes hommes, a quitté Poitiers jeudi matin.

>> Remaniement ministériel : Elizabeth Bourne consulte partout avant de former son futur gouvernement

Accompagné des chanteurs huit adultes, il a fallu payer les billets de train, qui ont été pris en urgence jeudi matin pour un coût d’environ 3.000 euros, selon le directeur de la chorale, qui est aussi inspecteur pédagogique, à franceinfo. Ce budget finance l’administration de l’Académie de Poitiers.

Les chanteurs pensaient effectuer la cérémonie de passation de pouvoir entre Jean-Michel Blanquer et son successeur. Mais l’annonce du remaniement ministériel a pris du retard, et ils sont finalement repartis jeudi soir à Poitiers. Ces chanteurs de la chorale Acad’Ô Chœur ont eu le temps de se rendre au ministère de l’Éducation nationale puis de chanter pour les agents.

Cette chorale est composée d’adolescents âgés de 11 à 15 ans qui vivent dans toute l’Académie des Poitiers, y compris les départements des Deux-Sèvres, de la Vienne, de la Charente-Maritime et de la Charente. Le groupe a été contacté pour la première fois il y a trois semaines par les services du ministère de l’Éducation nationale. Jean-Michel Blanquer l’a souvent entendu et force est de constater qu’il apprécie son travail.

Selon le ministère de l’Éducation nationale contacté par franceinfo, Jean-Michel Blanquer a eu l’occasion de rencontrer cette chorale à deux reprises cette année, Il a promis de les inviter à visiter le ministère.. Un geste déjà posé par Jean-Michel Blanquer “Plusieurs fois par le passé pour d’autres formations musicales”, identifie la délégation accompagnant le ministre auprès de franceinfo. Cet appel a été accéléré jeudi matin à l’approche de la livraison, donc d’un possible changement de ministre. Le groupe d’adolescents et leurs compagnons, après avoir chanté devant le personnel du ministère, ne dormiront pas enfin à Paris. Jeudi soir, ils rentrent à Poitiers. Il était initialement prévu que le chœur passerait la nuit dans une auberge de jeunesse à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Leave a Reply

Your email address will not be published.