Gabriel Atal nommé ministre plénipotentiaire du Budget Pourquoi cette promotion ?

En cinq ans, il s’est imposé comme une figure importante de Macroni. Gabriel Attal a été nommé vendredi ministre plénipotentiaire chargé des comptes publics. Brillante promotion pour celui qui est Porte-parole du Gouvernement depuis 2020 après avoir été Ministre d’État auprès du Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse pendant deux ans.

Ces dernières semaines, le nom de Gabriel Attal, ainsi que celui de Julien Denormandie, ont été chuchotés, pour succéder à Jean-Michel Blanquer dans l’enseignement. Mais à la fin, Pap Ndiaye a été le gagnant, et Gabriel Attal est devenu le méga faiseur d’argent grâce à l’héritage budgétaire. Une décision qui n’a pas surpris Frédéric Dabi, directeur de l’opinion de l’Ifop : « Parmi les personnalités encore non identifiées en 2017, il a été le plus pénétré en termes de popularité. Il apparaît maintenant comme une composante essentielle du gouvernement. D’ailleurs, dans le Baromètre de la personnalité Paris Match/Sud Radio – Ifop/Fiducial publié en avril, 38 % des Français ont déclaré avoir une bonne opinion de lui.

“Gabriel Atal a été sans faute à ce poste”

Malgré son jeune âge, Gabriel Atal peut se targuer d’une expérience politique déjà solide. Il est membre du Parti socialiste à 17 ans, et rejoint le gouvernement de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, 23 ans, en tant que conseiller chargé des relations avec le Parlement. En 2016, il rejoint En Marche et devient le porte-parole de La République en Marche fin 2017. La même année, il est élu député des Hauts-de-Seine. Puis membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale. Mais en 2018, les choses deviennent vraiment sérieuses, lorsqu’il est nommé secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse à l’âge de 29 ans.

Chargé de la mise en œuvre du service national intégral, il s’est distingué par son style dynamique et sa façon de renouveler l’ouverture en politique. Il utilise YouTube, Twitch et Instagram pour atteindre les jeunes et promouvoir UNS. À l’été 2020, il a gagné une énorme marque de confiance en héritant du porte-parole. La tâche était d’autant plus délicate qu’il succéda à Sibeth Ndiaye, qui avant lui avait commis des bourdes inoubliables. Selon Frédéric Dappé, « Gabriel Attal a été un sans faute à ce poste. Au milieu de la crise des gilets jaunes, il s’est imposé comme une voix défensive pour Macron. Et pendant la crise sanitaire, il n’a pas fait une grosse erreur, et ses fréquentes prises de parole l’ont certainement réparé. Même son de cloche avec Emmanuel Rivière, directeur des études politiques à l’Institut Kuntar : « Il a capté la lumière et a su trouver le bon poste : il n’était pas très ironique et il ne faisait pas de fausses erreurs. »

“Il connaît la maison et sait négocier, et ça l’aiderait”

Il était souvent invité à des émissions de télévision ou à des émissions de radio, et se distinguait également par ses blagues et son flair pour l’escrime verbale. Cela s’est également produit lors de ses débats contre Jordan Bardella, où il a été tapageur. Il a compris qu’il ne fallait pas se contenter des communications du trône, à l’issue des travaux du Conseil des ministres, mercredi. Certaines de ses interventions semblaient courageuses, surtout lorsqu’elles se déroulaient dans un contexte politique difficile”, souligne Frédéric Dabé. D’autant que l’homme a souvent été victime de messages antisémites et homophobes sur les réseaux sociaux. Un avis partagé par Kristel Kriplett : ” Cette position lui a permis d’être présent dans les médias. Il a trouvé sa place sans provoquer de polémiques ni de couacs.

Désormais aux manettes du budget, sous la houlette de Bruno Le Maire en économie, un beau défi l’attend. Mais sa jeunesse pourrait-elle le désavantager à ce poste ? “Je pense que c’est devenu hors sujet car non seulement il a fait ses preuves, mais Macron a renversé les habitudes en la matière”, confirme Chrystelle Creplett. “Il sait négocier, et ça devrait l’aider”, conclut Frédéric Daby.

Leave a Reply

Your email address will not be published.