Qui est Rima Abdel-Malik, la nouvelle ministre de la Culture ?

Alexandre Chauvo, Montage Laura Lablaud
ajusté à

10 h 16, le 21 mai 2022

Le staff devant former le nouveau gouvernement pour le second quinquennat d’Emmanuel Macron a été dévoilé vendredi. Exit Jean-Michel Blanquer, Jean-Yves Le Drian, Florence Parly, Marilyn Schiappa…Eric Dupond-Moretti, Gérald Darmanin, Bruno Le Maire et Clément Peon gardent leur portefeuille. Parmi les nouveaux arrivants, on retrouve Bab Ndiaye au ministère de l’Éducation nationale et Rima Abdel-Malik à la Culture. Peu connue du grand public, elle était jusqu’à présent la conseillère culturelle et de communication du chef de l’Etat. La passation de pouvoir a été transférée vendredi soir, rue de Valois, à Roslyn Bachelot.

Un objectif : promouvoir la culture française

C’était une interprétation émouvante de Rima Abdelmalek, la nouvelle locataire de l’immeuble, ainsi que de Roslyn Bachelot quittant la rue de Valois après y avoir passé 680 jours. L’ancienne ministre de la Culture a prononcé un discours qui a duré environ 25 minutes pour souligner son travail à la tête du ministère, et s’est notamment distinguée par la mise en place de la Carte Culture Jeunes.

“Soutenir la culture et ceux qui la portent dans notre pays est une tâche joyeuse. Madame la Ministre, chère Rima, je vous souhaite le meilleur. Vive la culture, vive la république, vive la France !” Lancement de Roslyn Bachelot.

Rima a répondu : “C’est un honneur de vous voir réussir. Nous avons des parcours très différents, mais nous partageons, je pense, la même curiosité, le même appétit insatiable pour l’art, la littérature, la musique et le théâtre qui a guidé nos vies.” Abdul Malik.

Le nouveau ministre de la Culture, aujourd’hui âgé de 43 ans, a déjà une longue carrière dans le secteur. Issue du monde associatif, elle est également passée par la Mairie de Paris au temps de Bertrand Delanoë, avant de devenir attachée culturelle à l’Ambassade de France à New York. Sa priorité au ministère est de promouvoir la culture française et d’encourager la pratique de la culture chez les jeunes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.