Vidéo – ‘J’ai lu qu’il mangeait des enfants’ : Olivier Veran se moque de Jordan Bardella pour avoir défendu Bab Ndiaye

Jeudi 9 juin, France 2 a diffusé un débat entre dix représentants des principaux partis qui avaient investi dans des candidats aux élections législatives. Olivier Veran et Jordan Bardella sont allés au thème de l’école. “J’ai lu qu’il mangeait des enfants», a raillé le représentant du parti présidentiel après une vague de critiques du président par intérim de l’armée nationale à l’encontre du nouveau ministre de l’Éducation nationale, Bab Ndiaye.

depuis le 20 mai Nomination de Bab Ndiaye au Ministère de l’Education Il est critiqué par plusieurs partis. Dans le groupe France 2, qui organisait jeudi 9 juin un débat pour les législatives, Jordan Bardella a émis des critiques très sévères à l’encontre de la ministre Elizabeth Bourne. A quoi Olivier Veran a répondu sarcastiquement :J’ai même lu dans un journal d’extrême droite qu’il mangeait des enfants.“Quelques secondes à la place, Le président par intérim de l’Assemblée nationale a dressé un tableau cinglant C’est Bab Ndiaye. notes réfléchies”violent” Par Lea Salama, qui a animé la discussion.

Nous sommes là devant le ministre de l’Éducation nationale anti-Blanker, Qui tout au long de sa vie a dénoncé le racisme structurel dans la société française (…)”, Delphine a attaqué Marine Le Pen. “Il a établi des parallèles amers et sordides entre la police de banlieue française d’aujourd’hui et la police de Vichy, qui organisent des campagnes d’arrestations d’enfants juifs. Il rédige des rapports dans lesquels il se plaint qu’il y a trop de Blancs à l’Opéra de Paris… Nous avons donc quelqu’un qui fait la comptabilité racialequi est un combattant de gauche au franc-parler, wokiste, décolonialiste et responsable de l’éducation de nos enfants‘ a plaidé l’opposant politique.

>> Images – Gouvernement d’Emmanuel Macron : Gérald Darmanin, Bab Ndiaye… Découvrez les ministres d’Elizabeth Born

Qu’est-il arrivé à Jean-Michel Blanker ?

Après cinq ans à la tête du ministère de l’Éducation nationale (un record à ce poste sous la Ve République), Jean-Michel Blanquer a été démis de ses fonctions le 20 mai. L’ancien directeur de l’ESSEC est désormais candidat de la majorité aux élections législatives dans la 4e circonscription du Loiret (Centre-Val de Loire). Un vote loin d’être gagnant Selon nos confrères de réverbération. Marine Le Pen a déjà largement devancé Emmanuel Macron lors des élections présidentielles de 2022 dans plusieurs villes de province. Dès lors, la présence de l’ancien membre du gouvernement dérange certains riverains qui l’expriment ouvertement. samedi 4 juin Et donc deux profs ont saupoudré Jean-Michel Blanquer de chantilly Alors qu’il dégoulinait au marché de Montargues.

Crédits image : capture d’écran France 2

Leave a Reply

Your email address will not be published.