Bac pro 2022 : Thème français corrigé

La première épreuve écrite pour 186 200 candidats au baccalauréat 2022 est désormais terminée : voici le sujet corrigé du programme du baccalauréat pour cette filière. Les candidats enchaînent ensuite le mardi après-midi (14h) avec Histoire Géographie et EMC.

Le thème est classique. Les questions ne présentent pas de grande difficulté, le candidat doit faire attention à la paraphrase. Le sujet de discussion est suffisamment large pour permettre aux élèves un développement assez simple.

Les documents remis aux nominés sont un extrait de « A Sweet Song » de Leila Slimani (2016), un extrait de « The Game and Reality » de Donald Woods et Winnicott (1971), et un document iconique, un tableau de Jacques Laurent Aggas, “Le lieu de jeu” (1838).

Consultez ici le sujet de l’épreuve du Bac Pro Français

Nos réponses sont écrites par des enseignants qui enseignent le sujet de test.

Évaluation des compétences en lecture (10 points)

texte 1

Question 1 (2points)

Expliquez ce que “jouer vraiment” signifie pour Louise.

Pour Louise, “jouer vraiment” signifie participer pleinement au jeu, ne pas faire semblant et se donner complètement. Elle joue comme les enfants : avec intensité et sincérité.

Question 2 (3 points)

Comment la stratégie de Mila évolue-t-elle au fur et à mesure que le jeu de cache-cache progresse ?

Au début, Mila se rend compte que le jeu commence et réagit avec joie et excitation (“Elle crie comme une folle, tape dans ses mains”). Puis elle est submergée d’impatience et exprime des signes de malaise (“l’enfant se met en colère et se cogne les pieds”). Mila sait que Louise ne sortira pas de sa cachette. L’enfant n’a donc d’autre choix que de chercher et de retrouver sa nourrice. Au final, c’est Mila qui veut tromper sa nounou en ne disant rien d’autre, faisant semblant de la chercher et s’asseyant sur elle, alors qu’elle se cache dans le panier à linge.

Document iconique

Question 3 (1 point)

Analysez la position de l’adulte dans le tableau.

Dans ce tableau, les adultes ne jouent pas avec les enfants, mais les surveillent plutôt pour assurer leur sécurité : une femme et un homme surveillant la balançoire et une autre femme prête à attraper un enfant dans une brouette.

Textes 1 et 2

Question 4 (2points)

tome. Expliquez le rôle qu’un adulte devrait avoir selon Winnicott.

B Dans le texte 1, la nounou joue-t-elle vraiment ce rôle ? Justifiez votre réponse.

  • Selon Winnicott, le rôle de l’adulte est d’être à la disposition de l’enfant sans entrer dans son jeu ni lui diriger les jeux. L’enfant devrait être laissé à être créatif et expérimental.
  • L’infirmière est disponible pour l’enfant mais elle est pleinement dans le jeu et n’exerce donc pas le rôle attribué à l’adulte selon Winnicott. Cependant, il permet à l’enfant de développer sa créativité en jouant “vraiment”. Cela lui permet également d’essayer les règles du cache-cache par lui-même, car en ne répondant pas aux invites de Mila, elle permet à l’enfant de définir ses propres règles, comme s’asseoir sur sa nounou lorsqu’elle la trouve.

Corpus (texte 1, image et texte 2)

Question 5 (2points)

Donnez un titre au groupe. Ajustez-le en sélectionnant le point commun et en identifiant les différences entre le texte 1, le texte 2 et l’image.

Le titre ne doit pas être le titre du programme. Cela doit être personnel. Vous devez prendre en compte les trois documents. Le point commun est la place de l’adulte dans les jeux des enfants. C’est la façon dont une personne se place dans des jeux qui distinguent les deux textes et l’image : dans le texte 1 l’adulte est pleinement impliqué, dans le texte 2, il assure la sécurité, et dans le texte 3 il est disponible mais hors du jeu.

Évaluation des compétences rédactionnelles (10 points)

Pensez-vous que le jeu est toujours amusant?

A partir de la documentation du groupe, de vos connaissances et lectures de l’année, et notamment des travaux du programme, vous répondrez à cette question en développant une argumentation d’au moins quarante lignes.

L’argumentaire devrait idéalement comprendre une introduction déclarant le sujet, composée de deux ou trois parties, et une conclusion.

Le candidat doit intégrer dans ses exemples les textes du code et ceux qui apparaissent dans la classe et surtout l’œuvre complète visible dans la classe.

Arguments pour les jeux amusants :

  • Le plaisir vous permet de vous amuser, alors jouer et s’amuser sont synonymes.
  • Des jeux qui permettent la créativité, l’innovation et le divertissement.
  • Jeux sans règles. Le jeu ne sert à rien (l’idée du programme)

Arguments liés aux jeux autres que les jeux :

  • Certains jeux ont un usage professionnel (jeu d’action)
  • Le jeu comme utilitaire (l’idée du programme)
  • Jeux avec des règles ou des restrictions définies non pas pour le plaisir mais pour le dépassement de soi, la cohésion ou la socialisation.

La conclusion peut être l’opinion du candidat tel que requis par le sujet.

voir également

Leave a Reply

Your email address will not be published.