La philosophie a lieu pour la première fois dans son édition “nouveau baccalauréat” mercredi

Publié le mardi 14 juin 2022 à 20h00

Les 523 199 lycéens des Lycées généraux et technologiques travailleront à partir de 8 heures le mercredi 15 juin sur trois sujets, deux essais et un commentaire de texte, prévus dans le cadre de la nouvelle formule du baccalauréat. Après la philo, les lycéens passeront un examen oral, entre le 20 juin et le 1er juillet.

Les résultats du baccalauréat seront publiés le 5 juillet.

S’il n’ouvre plus le bal marathon du baccalauréat, l’épreuve de philo reste une étape importante et souvent intimidante. Depuis la réforme du baccalauréat en 2019, la note du baccalauréat est en effet de 40% sur la base du contrôle continu et de 60% sur les épreuves finales : Français écrit et oral, Réussi en Première Classe, Examens spécialisés, Majeure Oral Philosophie, Réussi en Terminale. À cause du Covid-19, 2022 est la première année où les épreuves écrites du nouveau baccalauréat général créé par l’ancien ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer seront intégralement passées.

Après les examens de spécialisation en mai (provisoirement prévus en mars), 523 199 lycéens des lycées généraux et technologiques travailleront à partir de 8 heures le mercredi 15 juin sur trois matières (deux articles et un commentaire de texte) prévues dans le cadre du baccalauréat. .nouvelle formule. En 2021, en raison de l’épidémie de Covid-19, des aménagements ont été opérés : les candidats avaient quatre matières, et non trois, et la meilleure note parmi celles obtenues au test et au contrôle continu était conservée. Cette année, le score est calculé uniquement pour l’épreuve du 15 juin.

Trois thèmes

La philosophie est un coefficient de 4 pour les candidats au Bac Tech et un coefficient de 8 pour les candidats au Bac Général (sur un total de 100). Deux des trois énoncés, appelés « sujets de thèse », consistent chacun en une question simple à laquelle les candidats répondent. Les sujets présentés tiennent compte des conditions et des exigences des programmes applicables. Ils permettent aux candidats de mobiliser la culture philosophique acquise en terminale, telle que déterminée par le ministère de l’éducation. Leurs titres nécessitent une discussion approfondie d’une ou plusieurs idées de programme. Par cette question, ajoute-t-il, ils sont invités à explorer les enjeux et à examiner de manière critique et systématique la ou les réponses qu’ils demandent.

Le troisième énoncé de sujet est un texte dont l’auteur apparaît dans la liste des auteurs du programme et que le candidat est invité à expliquer. Le texte fait expressément référence à un ou plusieurs concepts du programme. L’étudiant doit fournir “une compréhension approfondie du texte et du problème ou de la solution auquel l’expression représente”.

L’écriture philosophique doit permettre d’évaluer la capacité à lire attentivement et à expliquer avec justesse un texte proposé à l’étude, à conduire une réflexion de manière rigoureuse ou à former un travail écrit de manière systématique.

Après la grande philosophie orale

La philosophie est l’une des épreuves les plus redoutées des lycéens, qui la jugent parfois “abstraite” et conduisent au redoutable “hors-sujet”. “L’épreuve dure quand même quatre heures, et ce n’est pas facile et on essaie de faire au mieux, même si on est nombreux à se dire qu’on n’en a pas assez fait”, résume Clarisse, 18 ans, en Terminale à Racine. Lycée à Paris avec une agence France Presse.

Après la philo, les lycéens passeront un examen oral, entre le 20 juin et le 1er juillet. Les résultats du baccalauréat seront publiés le 5 juillet.

Le taux de réussite au baccalauréat dépasse les 80% depuis 2012. L’an dernier, près de 94% des candidats ont réussi l’épreuve donnant accès à l’enseignement supérieur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.