Côte d’Ivoire : Bomi, la femme d’un enseignant coupée à coups de machette, fait face à des agressions à répétition dans le village de Kabo, tous les enseignants revendiquent leur affectation

Côte d’Ivoire : Bomi, la femme d’un enseignant coupée à coups de machette, fait face à des agressions à répétition dans le village de Kabo, tous les enseignants revendiquent leur affectation

© Koaci.com – Mercredi 15 juin 2022 – 13h03

L’ProfE (KOACI Ph)

tome BienvenueEt le village Il est situé à 10 km de Béoumisubordonné ProfIls menacent de quitter leur lieu de travail.

Pour cause, les cas d’attaques fréquentes dans ce village Ils sont au centre des intérêts non seulement de villageois, mais aussi du corps Prof.

La Profs deÉcole école primaire publique village De Bienvenue menaçant de partir village l’année scolaire prochaine.

En fait, KOACI apprend de sources locales que ce École Primaire de 6 classes en village De Bienvenue peut en manquerProfs.

Le dernier acte qui a aggravé la situation a été d’attaquer la femme de A Prof Le 27 2022.

L’agresseur, qui n’est rien d’autre qu’un jeune de 15 ans avec de multiples occurrences de villagefemme coupéeProf.

agresseur

Cliquez pour agrandir l’image

Selon des témoins oculaires sur place, l’épouse de M.Prof Elle sortait de la salle de bain lorsque le jeune homme l’a agressée. L’enfant avait coupé son visage et de nombreuses parties de son corps.

Le militaire a été interpellé après avoir porté plainte à la gendarmerie Béoumi. Il est détenu au parquet de Bouaké, dans l’attente de son procès.

De leur côté, face aux agressions physiques ou aux vols d’argent, de motos ou de tout autre bien, ces ProfCeux qui ne demandent que la paix et la sécurité pour dispenser des cours aux élèves ont confirmé leur volonté d’abandonner ce École école primaire publique Bienvenue l’année scolaire prochaine. Ils ont tous l’intention de demander un transfert.

Jean Chrysos, Abidjan

par Kwachi

Leave a Reply

Your email address will not be published.