Plus de 70 enfants sont victimes de détresse dans une école primaire

Publié le vendredi 17 juin 2022 à 12h38

Des dizaines d’élèves affichent des nausées et des maux de tête dans une école primaire, à Loris, dans le Vaucluse, jeudi 16 juin. Les pompiers tentent de comprendre ce qui cause cette séquence d’inconfort, rapporte Le Dauphin.

C’était une matinée agitée dans cette école primaire.

A Loris, dans le Vaucluse, plus de 70 enfants ont été victimes des tracasseries, rapporte Le Dauphin, jeudi 16 juin. Le Service mobile d’urgence et de réanimation (SAMUR), les pompiers, la gendarmerie et la police municipale sont arrivés à l’école des Aires après l’alerte lancée par le département.

Juste avant 11 heures, après la récréation, des écoliers ont commencé à se plaindre de maux de tête ou de ventre. D’autres ont même eu des saignements de nez. Dans l’après-midi, 72 des 214 enfants de l’institution ont développé des symptômes et ont été pris en charge par Smur, selon des bilans quotidiens. Trois d’entre eux ont subi des examens complémentaires à l’hôpital. Dans la soirée, la sous-gouverneure d’Apt, Claudine Hackes, a indiqué qu’ils avaient pu regagner leurs familles.

Chemin thermique fort préféré

Si au final la santé de tous les élèves est rassurante, les raisons de cette séquence de malaise ne sont pas encore connues. La cause de l’intoxication alimentaire est peu probable car les symptômes sont apparus avant le déjeuner. L’eau du robinet de l’école n’est pas non plus en cause, suite aux analyses de l’agence régionale de santé. La teneur en chlore ne présente aucune anomalie.

Dans la canicule actuelle, le trajet de la chaleur intense est caractéristique. Certains enseignants ont mentionné que la température dans la salle de classe atteint 40 degrés, tandis que le chef des pompiers a parlé d’un Effet de groupeCe qui peut aggraver la situation. L’école devait utiliser la mairie à partir de deux climatiseurs pour le vendredi 17 juin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.