Mobilisation contre la canicule dans les écoles

40 degrés annoncés d’ici la fin de la semaine. Les étudiants sont en première ligne durant cette canicule. La Préfecture du Tarn active le plan Orsec. Les écoles sont placées sous haute surveillance. Des arrangements sont prévus au cas par cas, mais l’hospitalité reste la norme.

Il fait chaud et le pire reste à venir. Cette période de canicule va se poursuivre. Les températures devraient grimper à 40 degrés d’ici la fin de la semaine. Les étudiants ne sont pas épargnés. Dans le département du Tarn, un décret de mobilisation générale est pris.

Une fois le département mis en Réveil Orange, la province du Tarn a lancé le plan ORSEC : “Nous surveillons la situation heure par heure”, a déclaré le gouverneur du Tarn. Une cellule opérationnelle est activée, mais la priorité pour nous est d’accueillir les enfants.”

Il n’y a pas de fermeture générale des écoles, sauf dans des cas très particuliers, mais les solutions sont au cas par cas avec des mesures concrètes.

Dans toutes les écoles du département, les élèves qui le souhaitent seront accueillis. Mais l’analyse de la situation, en fonction du bâtiment et du bâtiment existant, a déjà permis de trouver des solutions.

“Certains collèges gagnent à ajuster l’horaire” Marie Claire Dubrat, directrice académique du Tarn confirme. “Cela concerne dix établissements. Il s’agit de libération du vendredi après-midi. Dans certains d’entre eux, les élèves seront libérés le jeudi après-midi 17 juin. En revanche, on ne touche pas à la matinée qui est plus fraîche.”

Dans les écoles primaires et les crèches, les municipalités ont déjà distribué de l’eau, des ventilateurs ou des pulvérisateurs. Certaines classes ont été déplacées ou même suspendues. Mais ce sont des exceptions.

« Si les parents veulent garder leurs enfants à la maison, ils le peuvent, mais nous voulons vraiment pouvoir accueillir tous les enfants qui entrent.“Dit Marie Claire Dubrat, directrice de l’académie.”Les enseignants s’adaptent à la situation par des jeux d’eau ou des activités calmes. Et les enfants sont regroupés dans des pièces plus fraîches.

En revanche, le report des épreuves du baccalauréat prévues ce week-end est incontestable.

Les administrateurs ont été informés de ces circonstances inhabituelles. Les examens se déroulent dans les salles les plus fraîches du lycée du département et des bouteilles d’eau sont fournies aux candidats pour leur permettre de boire régulièrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.